La bella vista da casa marietta

Home

Les amateurs de films d'action n'ont pas oublié la séquence d'ouverture de GoldenEye, 17e aventure cinématographique de James Bond avec Pierce Brosnan.

Un homme court, s'accroche une sangle autour des chevilles et saute dans le vide, du haut d'un barrage, interminablement. Il s'agit bien sûr de l'agent 007, censé atteindre ainsi un complexe d'armes chimiques situé à Arkhangelsk, dans le nord de la Russie. En réalité, cette scène de bungee a été tournée en 1994 sur le barrage du lac de Vogorno, à l'extrémité sud du val Verzasca. Que les groupies de Pierce Brosnan se rassurent: l'acteur n'a pas pris le risque d'abîmer sa belle frimousse dans cette folle cabriole. C'est le cascadeur anglais Wayne Michaels qui s'en est chargé, après deux semaines de préparation minutieuse, réalisant ce qui est encore considéré, avec 220 mètres, comme l'un des plus hauts sauts à l'élastique depuis une base fixe.

Ce n'était pas le premier passage de James Bond en Suisse: rappelez-vous Au service de Sa Majesté (1969), tourné sur ce qui allait devenir le restaurant tournant du Schilthorn. Si l'on ajoute d'autres séquences tournées dans les Alpes bernoises, la Suisse a servi à sept reprises de décor, pour trois films. Il faut savoir que la mère de Bond, Monique Delacroix, décédée dans un accident d'alpinisme alors que le petit James n'avait que 11 ans, était une Vaudoise. Tout cela crée des liens particuliers avec les montagnes suisses...

Page précédente